Mon Dieu tu as vu ce mec comme il est musclé !!! Ce type triche, je l’ai vu l’autre jour, il prend des protéines.
[dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

Combien de fois j’ai pu entendre cette phrase dans une salle de sport…

[/dt_sc_h2]

Prendre des protéines sous forme de poudre paraît pour certains tout à fait saugrenu, pour d’autres, c’est carrément du dopage. En effet nous associons trop vite les protéines en poudre à un produit miracle, censé faire croître la masse musculaire dans des dimensions incroyables et à une vitesse fulgurante. FAUX !!

Il n’y a rien de magique ni d’interdit dans un pot de protéine, pour la simple et bonne raison (et c’est le cas pour la plupart des marques), que ce produit est essentiellement conçu à partir de lait en poudre amélioré.

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

MAIS COMMENT SONT-ELLES FABRIQUEES ALORS ?

[/dt_sc_h2]

Dans un premier temps l’eau est retirée du lait classique, ce qui fournit le lait en poudre que l’on trouve dans n’importe quel supermarché. Ce lait déshydraté contient des graisses, du sucre, et bien sûr des protéines. Ces sucres et ces graisses sont retirés au maximum afin d’obtenir un produit constitué en grande majorité de protéines.

Grâce à ce processus d’extraction, la part des protéines va monter à environ 80% pour la version concentrée et jusqu’à 95% pour la whey (protéine la plus populaire, très faible en sucre et en graisse). Un édulcorant est ensuite ajouté afin de fournir un goût plus ou moins agréable au produit selon les marques. Il n’y a donc rien de miraculeux ni d’étrange à tout cela !!

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

Pour finir, sachez qu’une supplémentation protéique ne sera bénéfique que si elle permet :

[/dt_sc_h2]

  • D’accroître l’anabolisme (construction musculaire) au-delà de ce qui est permis par la simple nourriture
  • De ne pas entraver l’action anabolique des repas
  • De s’ajouter réellement à une alimentation habituelle, sans s’y substituer. En effet, Une supplémentation excessive conduirait à une réduction de l’apport alimentaire. Il s’agirait alors d’une substitution plutôt que d’une complémentation.

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /]

[dt_sc_testimonial_carousel]

Romain PIETTECoach sportif / Maître nageur
Si cet article vous a plu, vous pouvez consulter l’intégralité de mes articles dans la rubrique “blog”. Vous pouvez également vous abonner à ma chaîne Youtube pour suivre mes vidéos d’entraînements en salle ou mes séquences conseils en natation.

[/dt_sc_testimonial_carousel]

About Author