Demain si je ne veux pas de courbatures j’ai plutôt intérêt à faire une bonne séance d’étirements
[dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

Pour répondre à cette question, nous devons comprendre tout d’abord le phénomène des courbatures.

[/dt_sc_h2]

Les courbatures sont en fait des microlésions qui se forment entre les fibres musculaires. Elles apparaissent entre 24 et 48 heures après un effort physique d’une intensité assez importante. Elles se résorbent plus ou moins vite… et dans certains cas, nous pouvons les ressentir jusqu’à sept jours après l’impact musculaire.

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

Mais que se passe t-il exactement quand je m’étire après un entraînement ?

[/dt_sc_h2]

Et bien c’est simple, imaginez vos tendons et vos muscles comme des ressorts, en les étirant de façon statique vous allez allonger ces ressorts. Vous allez gagner en longueur mais perdre en élasticité et en force. En étendant  la fibre tendineuse vous allez diminuer la raideur du muscle et vous accumulez moins d’énergie dans celui-ci si bien qu’il vous faudra un effort plus important pour mobiliser entièrement l’action musculaire.

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

Les étirements aggravent les courbatures

[/dt_sc_h2]

Et oui en vous étirant après un effort musculaire intense, vous allez faire subir les mêmes contraintes que les courbatures sur la fibre musculaire. Grossièrement vous allez aggraver les microlésions des fibres musculaires induites par l’effort physique. Vous avez la réponse ! les étirements n’atténuent pas les courbatures.

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /][dt_sc_one_column first][dt_sc_h2 class=”aligncenter”]

L’avantage des étirements

[/dt_sc_h2]

Heureusement les étirements n’ont pas que des inconvénients, entre autre ils permettent (s’ ils sont bien exécutés) : de compléter une phase d’échauffement avec des étirements balistiques ; ils favorisent la récupération ; permettent un meilleur drainage sanguin ; améliorent la souplesse et réduit le stress physique et mental. Oubliez maintenant les bons conseils de vos professeurs d’éducation physique qui préconisaient les étirements pour faire disparaître les courbatures. La science avance et les méthodes d’entrainement aussi !

[/dt_sc_one_column][dt_sc_hr_invisible_medium /]

[dt_sc_testimonial_carousel]

Romain PIETTECoach sportif / Maître nageur
Si cet article vous a plu, vous pouvez consulter l’intégralité de mes articles dans la rubrique “blog”. Vous pouvez également vous abonner à ma chaîne Youtube pour suivre mes vidéos d’entraînements en salle ou mes séquences conseils en natation.

[/dt_sc_testimonial_carousel]

About Author